Infinity Wars, un jeu de cartes TCG en free-to-play

Allez, c’est le week-end, on se détend un peu et je vais te parler cette fois d’un jeu vidéo auquel je joue quand j’ai le temps (c’est à dire assez peu) : Infinity Wars, The Animated Trading Card Game. Ne te fie pas a son nom tout pourri et tout générique, car ce jeu et est beaucoup plus intéressants (et moins cher) que ses mastodontes de concurrents , comme HeartStone de Blizzard, Scrolls de Mojang. Duels Of Champions d’Ubi Soft et Magic : The Planeswalkers. Et oui, les TCG reviennent à la mode…

Si tu ne connais pas le principe d’un Trading Card Game (TCG), peut-être que tu connais Magic, L’Assemblée, ou Yu-Gi-Oh, ou encore les cartes Pokémon ; c’est ca, un Trading Card Game.

Ca consiste a acheter des cartes en blister, et on sait pas sur quoi on va tomber (comme les albums de vignettes Panini), ou encore de les échanger/acheter à l’unité à d’autres joueurs.

L’objectif étant de se construire un jeu de carte puissant, avec des cartes qui se combinent bien entre elles, pour affronter d’autres joueurs en duel suivant des règles aux mécanismes simples mais d’une grande profondeur. La plupart des cartes modifient légèrement les règles ou la façon de jouer, ce qui permet de faire des combinaisons très puissantes et de rendre le jeu passionnant.

2014-10-06_00005

C’est très addictif, et également très cher, quand on joue a un TCG en vrai. Mais en jeu vidéo, beaucoup adoptent le modèle free to play, c’est à dire qu’on peu très bien s’en sortir sans payer. Enfin, en théorie.

Infinity Wars fait par contre partie de ces jeux de TCG auxquels on est vraiment pas limité même sans payer. Débloquer de nouvelles cartes se verra juste plus lentement.  De plus, le fait que ca soit un jeu designé uniquement pour y jouer en jeu vidéo, fait que les règles sont beaucoup plus complexes et intéressantes que les autres TCG auxquels j’ai pu joué !

Le jeu n’est disponible qu’en anglais pour l’instant : ce qui n’est pas gênant si tu maîtrises un minimum la langue pour lire les descriptions de cartes.

Continuer la lecture de Infinity Wars, un jeu de cartes TCG en free-to-play

Shellshock 1 et 2, les mégafailles de sécurité découvertes sur Linux et Mac OS

Une série de failles de sécurité de niveau maximal vient d’être découverte aujourd’hui et fait trembler le web – enfin, surtout ses admins système. Le truc cocasse, c’est que ces failles existeraient depuis 22 ans ; j’imagine donc que depuis tout ce temps quelques hackers ont bien du se régaler depuis un moment tout en la gardant sous silence… Un peu comme pour la faille heartbleed qui touchait les certificats SSL

Plus d’info ici. Les attaques de pirates sur les serveurs web vulnérables ont bien sûr déjà commencées…

Continuer la lecture de Shellshock 1 et 2, les mégafailles de sécurité découvertes sur Linux et Mac OS

Zoho – l’alternative SaaS à Google Apps : gratuite, sérieuse, sans pub et privacy-safe

Tu recherches une solution pour créer des adresses emails avec TON nom de domaine, mais également disposer d’un gros volume de stockage, et d’autres outils comme le partage de documents, tableurs, agenda ?
Ca s’appelle du SaaS, Software as a Service. Tu dois donc connaitre Google Apps, qui te permets d’associer ton nom de domaine à l’interface Gmail et Google Drive. Mais tu dois être au courant : ca pue, à cause de deux problèmes majeurs :
1- c’est payant, pas plutôt cher, alors qu’utiliser Gmail ou Drive est totalement gratuite avec un compte Google
2- La politique de Google concernant ce qu’ils font de tes données est très… floue. Trop pour que ça soit honnête.  Saleté de taupes. En tout ca ce qu’on est sûr, c’est qu’ils utilisent nos données pour faire des stats marketing, et aussi qu’ils fournissent un accès libre à toutes nos données aux services gouvernementaux U.S (plus d’info ici par exemple) .
1984
Ces deux points sont forts problématiques quand on parle de données d’une entreprise. En effet, qui dit outils collaboratifs pour entreprise dit mise en ligne de documents sensibles ou confidentiels.
J’ai donc cherché une alternative, et j’ai trouvé une entreprise indienne (présents la Silicon Valley quand même) qui fait la même chose : Zoho.
Et ne confonds pas avec Zaho, la star multi-planétaire, parce que là c’est chelou.

The Strain – la série avec des vampires crédibles

On va commencer la rubrique geek avec un article sur une nouvelle série  TV dont le 10ème épisode vient de sortir : The Strain.

Pour faire simple, c’est une série sympa écrite, et au départ novelisée, par Guillermo del Toro sur les vampires  (ducoup je lui ai pardonné Le labyrinthe de Pan), mais vu d’un point de vue scientifique, et non « je peux pas aller au soleil juste pas que sinon je brille comme un diam’s, j’ai trop l’seum quoi » et d’un point de vue épidémique, et non pas « je suis programmé pour voir les êtres humains comme des pot de nutella sur pattes (et sans huile de palme) mais je suis trop love d’une grosse cruche ». Oui, je parlais de Twilight et True Blood.

Pour te faire de suite une idée de quoi je parle, la bande-annonce…

Continuer la lecture de The Strain – la série avec des vampires crédibles

Tuto : Installation d’un serveur LEMP – Debian, Nginx, MariaDB, PHP 5 FPM, APC-cache

Attention : si vous lisez cet article après 2017, il risque d’être obsolète.

Voici un petit tuto sur comment installer un serveur web sur une machine Debian server 7 (Wheezy, mais vu la stabilité de la distro, ca devrait fonctionner aussi pour les futures releases) 64bits.

Au lieu d’utiliser le classique Apache/MySQL (architecture LAMP), je préfère utiliser Nginx/Mariadb, beaucoup plus performant selon moi. Par contre, avec nginx, fini les .htaccess compliqués, cette config se fait au niveau des vhost (et est beaucoup plus intuitive, même si ca nécessite un réapprentissage !).

Suis le guide…

Back to Top

Pin It on Pinterest