Zoho – l’alternative SaaS à Google Apps : gratuite, sérieuse, sans pub et privacy-safe

Tu recherches une solution pour créer des adresses emails avec TON nom de domaine, mais également disposer d’un gros volume de stockage, et d’autres outils comme le partage de documents, tableurs, agenda ?
Ca s’appelle du SaaS, Software as a Service. Tu dois donc connaitre Google Apps, qui te permets d’associer ton nom de domaine à l’interface Gmail et Google Drive. Mais tu dois être au courant : ca pue, à cause de deux problèmes majeurs :
1- c’est payant, pas plutôt cher, alors qu’utiliser Gmail ou Drive est totalement gratuite avec un compte Google
2- La politique de Google concernant ce qu’ils font de tes données est très… floue. Trop pour que ça soit honnête.  Saleté de taupes. En tout ca ce qu’on est sûr, c’est qu’ils utilisent nos données pour faire des stats marketing, et aussi qu’ils fournissent un accès libre à toutes nos données aux services gouvernementaux U.S (plus d’info ici par exemple) .
1984
Ces deux points sont forts problématiques quand on parle de données d’une entreprise. En effet, qui dit outils collaboratifs pour entreprise dit mise en ligne de documents sensibles ou confidentiels.
J’ai donc cherché une alternative, et j’ai trouvé une entreprise indienne (présents la Silicon Valley quand même) qui fait la même chose : Zoho.
Et ne confonds pas avec Zaho, la star multi-planétaire, parce que là c’est chelou.
Ahem, *raclement de gorge* bref, ils proposent, en version gratuite :
  1. Création de 10  25 comptes associés à votre nom de domaine, pour lesquels :
  2. Gestion d’emails : 5 Go de stockage email/cloud pour chaque compte, webmail bien sympa, accès imap/smtp, création d’alias et de groupes à l’infini, carnet d’adresses…
  3. Agenda collaboratif
  4. Edition en ligne et partage de documents (textes, tableurs, présentations power point)
  5. Système de messagerie instantané entres 2 utilisateurs du nom de domaine, ou à plusieurs
  6. Et même un forum publique ou privé.
  7. Une pléthore d’apps Android pour faciliter l’usage de leurs applications avec un mobile ou une tablette. Elles sont téléchargeables ici.
Tout ça gratuit. Enfin, jusqu’à 25 comptes par nom de domaine. De toute facon si on est + de 25 dans une entreprise ou une association, on a un normalement minimum de moyens. C’est d’ailleurs une très bonne stratégie pour cibler les entreprises : les séduire avec du gratuit, parier sur leur croissance pour qu’ensuite ils passent à la casserole caisse. Surtout qu’en dehors de ces outils « basiques », ils proposent de nombreuses autres applications beacoup plus complexes : un CRM, un CMS, un gestionnaire de projets, de réunions, de facturations, de compta, de campagnes emailing, de marketplaces, un bugtracker, un wiki, et même un système de réseau social privé à la Facebook…. Ils proposent une période d’essai de 30 jours de chacun de leurs outils. On voit qu’il il y a un boulot colossal derrière tout ça et qu’on a affaire a une grosse société. D’ailleurs  ils ne sont pas encore très connus en Europe ; je pense que le fait que ca soit une société très jeune et qu’ils ne ciblent pas les particuliers (accès gratuit avec un compte @zmail.com par exemple sans avoir de nom de domaine) y joue beaucoup, mais ils ont déja 10 millions d’utilisateurs (d’après leurs dires), et ils ne devraient pas tarder à l’être, avec un tel bulldozer. D’après mes recherches sur google c’est vraiment une société qui monte, avec de nouvelles embauches chaque jour.
Et que font-ils de nos données ? Rien justement, si on se refère à leur CGU :
Zoho values your need for security and privacy of data. Zoho‘s privacy and security policies applies to all Zoho Applications and hence is applicable to Zoho Mail Service as well. You can be assured that your account and data are safe with Zoho Mail. Refer to our pages ‘Security Policy‘ and ‘Privacy Policy‘. We are also US and EU Safa Harbor compliant, for data protection (http://safeharbor.export.gov/companyinfo.aspx?id=10168). 

 Alors bien sûr, ils peuvent mentir : mais de 1, je pense qu’ils n’ont pas assez de volume pour pouvoir les exploiter, de 2, comme je l’ai expliqué ailleurs, leur modèle économique est ailleurs.

Reste la possibilité de l’espionnage industriel indien et américain, mais entre être peut-être espionné par le gouverment américain ou être certain de l’être espionné à 100% (et donc possibilité de fuite vers des entreprises), tu choisis quoi ? On évitera juste de stocker chez eux des données trop sensibles (car nul n’est à l’abri de piratage de toute façon. C’est pas Scarlett Johansson ou Jennifer Lawrence qui me contrediront).

Ensuite ils s’engagent à afficher de publicités, même en utilisateur gratuit :

We never do any advertising (not even text based ads) in our sites even for free users.

Leurs interfaces sont abouties et ergonomiques, et sans être aussi rapides que celle de Google, elle sont très agréables a utiliser. Très bonne surprise donc…

zmail

Quand à leurs applications payantes (disposant toutes d’une période d’essai), je n’en ai pas testé beaucoup, ce n’est d’ailleurs pas là l’objet de cet article : mais j’ai vu par exemple que l’application Connect (réseau sociaux) et surtout CRM sont bluffantes, mais que l’application emailing ne permet pas de gérer un volume d’emails monstrueux.

Pour clarifier les choses, je précise que n’ai aucun partenariat ou arrangement avec Zoho pour leur faire de la pub.

Bonus : Tuto pour utiliser son adresse email hébergée par Zoho Mail via des services externes

Recevoir et envoyer via Thunderbird

Serveur de réception: imap.zoho.com, Port: 993, SSL

Serveur d’envoi: smtp.zoho.com, Port: 465, SSL

Activer IMAP sur Zoho https://zohomail.wiki.zoho.com/IMAP-Access-1.html

Configuration détaillé pour thunderbird : https://www.zoho.com/mail/help/thunderbird-imap-access.html

Recevoir et envoyer via le webmail Gmail

Si vous préférez utiliser une interface Gmail d’un autre compte courrier pour gérer aussi cette boite mail, c’est aussi possible. Deux manière : soit configure un compte IMAP dans ton Gmail, soit, la manière que je préfère, utiliser les redirection/Comptes d’envoi.

– Il faut pour cela, dans le control panel de Zoho mail, configurer une adresse email  (gmail) qui recevra une copie de tous les emails : Control Panel > Mails Administration > Mail Accounts > ton email > Expédition de courrier > Ajouter un renvoi d’e-mal

– Ensuite dans Gmail : Paramètres, Compte et Importation, Ajouter une autre adresse e-mail. Indique ton adresse email avec ton nom de domaine hébergée chez Zoho. Soit tu fais les envoi en tant qu’alias (et des mails seront envoyé via ton adresse gmail « en tant que » l’autre), soit ce que je te conseille tu décoche cette option et tu indique le serveur smtp de zoho : smtp.zoho.com, Port: 465, SSL

– Je te conseille aussi de cocher : En réponse à un message : Répondre avec l’adresse à laquelle le message a été envoyé. Tu auras a confirmer un email pour être sur que tu es propriétaire des 2 comptes, et ainsi tu pourra utiliser les emails avec ton nom de domaine de manières complètement transparente.

EDIT du 29 janvier 2016 : Voici leur nouveau programme de parrainnage, vous permettant à vous et à moi d’avoir 5 emails supplémentaires si vous vous inscrivez avec ce lien

Don't be selfish...Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on RedditEmail this to someone

3 réflexions au sujet de « Zoho – l’alternative SaaS à Google Apps : gratuite, sérieuse, sans pub et privacy-safe »

  1. bonjour,
    Avez vous testé la messagerie zoho avec la case accusé de réception de mail.
    J’ai testé sans résultat, peut être un bug. Je n’ai pas trouvé la solution, ce n’est qu’un détail.
    Cordialement
    Roger Charles

  2. Bonjour Roger Charles,

    Je n’active jamais les accusés de réception, donc je ne peux pas vous dire :/ Il m’est arrivé de tomber sur des bugs passagers chez eux, mais ils ont toujours été corrigés rapidement (le lendemain).

    Si vous avez encore le problème, peut-être contacter leur support via les forums ? Les remontées de bugs sont toujours les bienvenues chez les éditeurs.

Les commentaires sont fermés.