Pourquoi l’accès gratuit au premium d’OpenClassrooms pour les chômeurs ne va pas les aider du tout

Cet article fait suite à un de mes tweets – resté sans réponse évidemment :

le bidon gratuit pour les chômeurs, c’est une offre caritative ou tu escroques et la france ?

Tu le sais peut-être pas, mais notre cher Président Hollande a déclaré comiquement publiquement entre deux blagues chauvines sur les anglais et les suisses (entre nous, on est mal placé pour leur donner une quelconque leçon, et encore moins sur le modernisme), qu’en septembre, les offres premium d’OpenClassRooms seraient offertes aux chômeurs. Pour lutter contre le chômage.

Non non, vous n’êtes pas en train de rêver, vous êtes dans la vraie matrice, Hollande est vraiment président et il ne fait pas un poisson d’avril. Pour preuve :

Je créé cet article pour m’expliquer plus en détail sur le sujet (chose difficile à faire sur un simple tweet). Je trouve qu’Open ClassRooms est une bonne initiative, mais elle l’était encore plus à l’heure ou le site s’appelait le Site du Zero et où il ne cherchait pas a escroquer les internautes.

A l’époque du SiteDuZero, la philosophe était au partage de connaissance gratuite. De nombreux bénévoles désintéressés y publiaient même des tutoriels dans une optique communautaire et idéologique. Le site était centré sur des tutos, la majorité centrés sur l’informatique (chose qui n’a d’ailleurs pas changé avec Open ClassRooms). Le modèle économique, c’était la publication de livres (toujours d’actualité sur OpenClassRooms), et de pubs et dons, j’imagine. Mais je ne suis pas là pour parler de feu Site du Zero.

Puis vint OpenClassRooms, et sa version Premium. Tout en fermant l’ancien SiteDuZero, en effacant presque sa mémoire d’internet et en y important tout son contenu bien sûr. Que permet cette version premium, pour 20 € par mois ?  C’est résumé ici sur le site, mais pour vraiment expliquer :
– de pouvoir suivre les tutoriaux cours à votre rythme (comprendre : sinon les quizzs ne sont accessible que par paliers d’une semaine)

– de pouvoir avoir une CERTIFICATION de réussite si vous finissez le cours en ayant au moins la moyenne sur les quizz. Je vais revenir sur ces fameuses certifications.

– certains cours ne sont pas accessibles sans être premium (!), mais pour les autres on apprend exactement pareil qu’on soit premium ou pas.

– plein de petites choses inutiles futiles, si je me souviens bien, pouvoir télécharger les cours en PDF (quelqu’un qui sait installer un driver d’impression PDF sur un PC saura contourner ce blocage) etc etc. Le support par email, j’imagine que c’est plutot lié à l’utilisation du site qu’au cours en lui même. Quand bien même, à l’époque du Site du Zero la plupart des créateurs de tutoriaux répondaient volontiers aux questions par email.

Après il y a aussi le Premium Plus, pour 300 € par mois. Pour ce prix, il offre quand même des vrais cours avec un vrai prof par correspondance. Ouf. Mais ce n’est pas ce forfait-là qui est concerné.

Ce qui me dérange :

– Désolé, mais la plupart de ces « cours » n’en sont pas vraiment. Ca reste des tutoriaux. Pour voir des MOOCs qui se rapprochent vraiment de cours, il faut regarder du coté de sites anglophones comme Coursera et Edx (généralement, un cours c’est 8h de travail a fournir par semaine pendant 6 à 12 semaines, théoriques et pratiques). Soit dit en passant, d’après notre président OpenClassRooms serait le plus gros site de MOOC en europe. Si c’est vrai, c’est inquiétant.

– 99% de ces certifications ne sont absolument pas reconnus dans quoi que ça soit. Et je te déconseille fortement de les mentionner sur ton CV si tu ne veux pas que les employeur te rient au nez. Ils savent très bien qu’il y a une différence entre avoir appris l’alphabet et avoir appris à lire. Exhiber une certification OpenClassRooms, c’est montrer qu’on a appris l’alphabet mais qu’on ne sait pas faire de phrases. L’erreur serait de faire croire aux gens que parce qu’ils ont suivi un MOOC, ils seraient opérationnels dans le monde du travail dans ce domaine.

– Lors du passage à OpenClassRooms, je doute fort que les rédacteurs de tutoriaux du site SiteDuZero, qui ont été copiés sur OpenClassRooms sans même demandé l’accord aux rédacteurs, se soient vu offrir une aucune commission sur les premiums. Génial ce modèle économique, se faire du fric sur le dos des bénévoles de l’époque ou le site entier était basé sur du bénévolat. Pire encore, OpenClassRooms à tout fait pour faire trainer les demandes de suppressions de tutoriaux venant de la part des créateurs écœurés par cette nouvelle politique.

– quasiment tous les « cours » sont encore centrés sur l’informatique. Alors offrir à des chômeurs des cours uniquement informatique, c’est complètement aberrant.

Mais revenons-en ma question ouverte (je vous remet le tweet en plus humainenement lisible) :  Mathieu Nebra (fondateur d’OpenClassRooms et anciennement du SiteDuZero), le premium bidon OpenClassrooms gratuit pour les chômeurs, c’est une offre caritative ou tu escroques François Hollande et la France ?

C’est ça que j’aimerai savoir. Si il s’agit d’un don, je te tire mon chapeau. Non pas que je pense que tu fasse ça par charité évidemment, mais rien que pour le buzz que cela va engendrer pour ton site (et ce que te coute la mise à disposition gratuite du premium, 0 € ?) tout en ayant réussi à te rapprocher des hautes sphères politique du pays, c’est bien joué.

Mais… si l’état te reverse de serait-ce qu’un centime sur chaque abonnement Premium de chômeur, là je suis moins fière de toi.

Ça voudrait dire, Mathieu, que tu arnaques tout simplement l’état, les contribuables et les chômeurs. Et ça, c’est pas très cool. Car tu sais très bien que tes certifications ne valent pas un clou sur le marché du travail et que cet argent aurait été beaucoup mieux investi ailleurs lutter contre le chômage.

Comme je ne critique jamais sans avoir à proposer des alternatives, en voici :

1) Mettre a disposition, dans les facultés, les agences Pôle Emploi ou autres, des ateliers d’échanges (chaises, bureaux et wifi), avec un agenda de thématiques suivant des horaires bien précis, ou les gens qui voudraient se former dans telle ou telle domaine se rencontreraient et s’entraideraient, se donnent des défis et se corrigent entre eux, avec l’aide des ressources sur internet voir de bénévoles expérimentés dans leurs domaines.

2) Et à ceux que les MOOCs tentent et qui sont un minimum anglophones, aller voir du côté de Coursera et Edx. Le modèle économique est bien meilleur, avec de vrais cours venant pour la plupart d’universités parmi les plus renommées au monde ou de professionnels, et si vous voulez payer pour une certification elle aura déja plus de valeur car elle vous aura demandé un vrai investissement de temps.

Alors certes, la plupart des cours là-bas sont des vidéos en anglais ou sous-titrées en anglais, mais si t’es chômeur, que tu veux bosser dans l’innovation et que tu pipe rien en anglais, je te conseille de commencer par te former dans cette langue. Beaucoup de cours gratuits en ligne, et pour apprendre a le parler, il y a sûrement des inter-échanges culturels/linguistiques organisés bénévolement pas loin de chez toi – à moins que tu habites en Corrèze ou en Ardèche, peut-être.

Don't be selfish...Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on RedditDigg thisEmail this to someone

8 réflexions au sujet de « Pourquoi l’accès gratuit au premium d’OpenClassrooms pour les chômeurs ne va pas les aider du tout »

  1. Salut, je viens de tomber sur ton article, car je suis très très très faché contre OC…
    Sache que les tutos payants sont en plus des tutos périmés (certains datant de 2011 !!!) et que même certains tutos classés dans la section bien discrête « old-courses » sont plus à jour que les versions payante !!
    J’ai réussi à me faire rembourser, et mon topic à été vérouillé par un modo du staff fier de son pouvoir minable de me rendre muet.
    J’ai aussi été des années sur le SDZ, et j’ai honte de ce qu’est devenu ce site, au point de ne plus le conseiller à qui que ce soit !
    Enfin, voilà, tu peux voir la discution sur le forum ici http://openclassrooms.com/forum/sujet/version-des-tutos-pdf-des-versions-en-ligne

    J’aimerai trouver une solution pour que ces tricheurs, escrocs aillent à leur vraie place. La tolle !

  2. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

  3. Il y a aussi des vrais sites en Anglais comme CodeAcademy, CodeSchool, Threehouse.

    Je ne mets plus les pieds sur OPCR depuis aue SdZ a fermé. Zozor me manque.

  4. Hello,
    Ouvert à tous les demandeurs d’emploi en Septembre…. De quel année ?
    Joli coup de comm en co-branding entre OC et flamby.
    Il n’en est plus question. Ce qui voudrait dire qu’il fallait trouver un budget pour financer cette mesure ? CQFD

  5.  » il y a sûrement des inter-échanges culturels/linguistiques organisés bénévolement pas loin de chez toi – à moins que tu habites en Corrèze ou en Ardèche, peut-être. »

    Si si en Ardèche il y en a !

    Article pertinent à part ça :-)

  6. Bravo pour cet article que j’ai découvert… en me rendant compte que l’offre de OC pour les demandeurs d’emploi n’était valable que 3 mois, contrairement à ce qu’on pouvait croire à l’annonce de la chose.
    Je m’y suis inscrit… et me disant que j’avais le temps de m’organiser pour suivre les « tutos » (ce ne sont pas de cours, soyons sérieux… et Nebra a un sens de la pédagogie d’un manche à balai !). D’autres projets (pour le retour vers l’emploi tout ça) m’ont occupé, donc je n’ai pas mis le nez dans mon offre OC prenium.
    Et voilà que l’abonnement de 3 mois arrive à terme… et on te demande de payer pour la suite ^^ !

    La bonne blague !
    J’espère aussi que cette « offre » de perlimpinpin était « un don » et pas facturé. Là, ce serait du vol pur et simple.

    Mais même si c’est un « don », c’est un bon coup : je ne serais pas étonné que OC puisse bénéficier d’un abattement fiscal pour cette donation… à 3 francs 6 sous.

    Bonne continuation !

  7. Correction faite : un demandeur d’emploi peut bénéficier de l’offre Prenium tant qu’il est en recherche d’emploi.

    Revalidation à faire tous les 3 mois cependant.

Les commentaires sont fermés.